Théâtre


George Dandin

Mise en scène : François Rancillac, 1998

De Molière
Mise en scène : François Rancillac

Création Sonore : Michel Maurer
Conseiller de la chorégraphie : Thierry thieû Niang
Scénographie : Raymond Sarti
Lumière : Marie Christine Soma
Costumes : Sabine Siegwald


Portfolio

Création à l’ACB/Scène Nationale de Bar-le-Duc, à la Ferme du Buisson (Marne-la-Vallée), tournée nationale. Reprise durant la saison 97-98 en tournée et au Théâtre de l’Est Parisien puis au Moyen-Orient (Syrie, Irak, Jordanie).

George Dandin.

Extraits de notes scénographiques.

François R veut traiter cette pièce de Molière, comme une comédie dramatique, Dandin sous l’emprise d’un cauchemar, un véritable cauchemar…
L’origine de ce cauchemar, est le reniement des origines paysannes de Dandin, ce qu’il s’inflige pour accèder au statut de la bourgeoisie.

Le projet scénographique ira vers un espace-machine, une machine dont Dandin a perdu tout contrôles.
Le film ; la nuit du chasseur n’est pas loin, l’univers des contes.
L’opposition entre nature vivante et nature morte sera présent, par une arche de nature, où animaux vivants, et animaux empaillés seront mêlés.
Nous passerons du derrière au devant du théâtre, spectateurs de cette comédie, sous tous les angles. Il n’y aura pas de découvertes, tout sera à vue. Nous, spectateurs serons témoins…


| © Raymond SARTI, La Fabrique Anamorphique | Espace privé | spip |
Soyez informé:

webmaster Michaël Horchman webmaster@raymondsarti.com